Ze Y Dossiers: La porte…

Avertissement.
Attention, les dossiers suivants peuvent nuire gravement a la santé mentale des lecteurs. 

Nous vous conseillons en toute amitié d’être âgé au moins de 18 ans pour lire les Y DOSSIERS.
Cliquez si vous êtes d’accord avec les conditions préalablement requises :
« Oui, je suis d’accord et j’ai même pas peur du tout »
La rédaction décline toute responsabilité quant à la suite des événements.

En étudiant un vieux dossier poussiéreux de la société de nettoyage FBI, Meuldor et Secouly découvrent un fait bien étrange :

Le 12 avril 1962, Nicole Coulier, une jeune femme (que nous appellerons Madame X pour respecter son anonymat) avait rendez-vous avec son fiancé à 14h30 devant l’arc de triomphe. À 15h30, le fiancé n’était toujours pas là !!!
De toute évidence, il avait disparu corps et bien sans laisser de traces.

Le mystère est épais, mais pas suffisamment pour décourager Meuldor et Secouly.

A bord de sa deuch dopée au jus de betterave. (c’est plus écologique !), Meuldor remonte les Champs Elysées.
Comme à son habitude il prend soin de remonter l’avenue à contresens pour être sûr que personne ne le suit afin d’espionner ses faits et gestes.
Une pluie fine tombe sur Paris et Meuldor gare sa voiture au sec, sous l’arc de Triomphe. Vêtu d’un bleu de travail, il sort de sa voiture avec, sur les épaules, un sac à dos bourré de matériel technologique high tech. Il commence à inspecter le monument.
Secouly sort toute décoiffée du coffre avec un jeune auto-stoppeur qu’ils avaient pris, place de la concorde. Elle réajuste son tailleur Chanel et rejoint Meuldor pour l’assister.

Meuldor est sidéré par la grandeur de l’édifice. Quelle peut bien être son utilité ?
Il pense tout d’abord à une porte, mais écarte bien vite cette possibilité car vu le prix du mètre carré pratiqué à Paris, aucun homme n’aurait pu se payer la maison qui devait aller avec cette porte. Secouly acquiesce tout en regardant un car de touriste japonais s’arrêtant près de l’arc.
Si ce n’est un homme, C’EST DONC UN EXTRATERRESTRE ! se dit Meuldor en aparté, d’autant plus que l’on se trouve sur la Place de l’Etoile. C’est quand même un signe !
Meuldor est presque terrassé par l’émotion en constatant la fulgurance de sa pensée logique. En un instant, il a fait un grand pas dans la résolution du mystère. Mais pourquoi cache-t-on la vraie vérité ?
Il extrait de son sac à dos un décamètre et prend des mesures dans tous les sens. Il sait qu’il est à deux doigts d’élucider un secret qui semble déranger beaucoup de gens. À commencer par tous ces hommes qui l’entourent et le regardent d’un mauvais oeil. Ils sont vêtus de la même manière, ils sont vieux et alignés devant la gigantesque porte. Qu’importe, la science et la justice sont en marche et rien n’arrêtera Meuldor et Secouly.
Il essaie de joindre son chef OUATELSE sur son portable mais un groupe d’hommes se met aussitôt à jouer ensemble de divers instruments pour l’empêcher de joindre son supérieur. C’est sûr, il doit y avoir complot. Mais Meuldor a de la ressource, il se met à hurler plus fort que la musique et parvient à hurler des indications confidentielles à Ouatelse.
Il saisit ensuite une pioche dans son sac à dos et se met à creuser la base de l’arc, car avec ses origines paysannes, il sait que c’est dans la terre nourricière que se trouvent bon nombre de réponses.
Mais soudain, un homme s’approche de lui en tenant dans la main une sorte de lance-flamme. Meuldor a juste le temps de regarder le visage de l’homme et de faire un croquis sur son calepin puis il se met à détaler à toutes jambes en direction de quelque part. Secouly sort précipitamment du car de japonais en se rhabillant et se lance à la poursuite de son équipier.
Meuldor continue son sprint. Il constate au passage que la foule est exceptionnellement dense pour un dimanche matin. Tout en courant, il note sur son agenda : demain 15 juillet, penser à envoyer le portrait-robot du suspect à la police.
Secouly le rejoint à ce moment-là et se met à courir à ses cotés. Meuldor en profite pour lui dicter la lettre à joindre au portrait-robot.

1 heure plus tard, Meuldor et Secouly s’arrêtent de courir car ils se trouvent devant un escalier titanesque. Ils lèvent les yeux et constatent stupéfait qu’ils sont devant une grande arche blanche ressemblant à une porte gigantesque, sans doute construite par le même peuple de géants extraterrestres que ceux du N°1 de la place de l’étoile. Du fait de leur position en contrebas, ils ne voient qu’un ciel bleu et des nuages se dessinant dans l’encadrement de l’arche. N’écoutant que son courage, Meuldor gravit les marches de la grande arche. Il conseille à Secouly de rester en bas car le danger est trop grand.

Il arrive au milieu de la base de l’arche et ce qu’il voit le pétrifie. Le paysage qui s’offre à sa vue de l’autre coté de l’arche est complètement différent de celui qu’il vient de quitter. Les gens sont différents, les nuages ne sont pas les mêmes. Nul doute n’est possible, il voit, de part et d’autre de l’arche deux portions d’espaces différentes et peut être deux temporalités différentes. Il faut se rendre à l’évidence, l’arche est UNE PORTE DE FRACTALISATION SPATIALE et même SPATIAUX TEMPORELLE, imaginée par une intelligence extra-terrestre dépassant notre imagination. C’est du moins l’explication la plus rationnelle, pense Meuldor. Notre héros a les larmes aux yeux de reconnaissance en pensant à tous les petits neurones de son cerveau qui viennent d’échafauder cette brillante théorie. Mais il doit pousser plus loin le raisonnement, au risque de faire une overdose d’autosatisfaction.

Comment fonctionne la porte ? Son sens exacerbé de l’observation lui permet de voir autour de l’arche-porte-fractalo-spatio-temporelle, une grande quantité de tour abritant des bureaux administratifs. Soudain tout est clair, c’est L’ENERGIE MENTALE des fonctionnaires travaillant à proximité qui fait fonctionner l’arche. (d’où le nom de fonctionnaire). Meuldor est sidéré par le rendement exceptionnel de l’arche spatio-temporelle car même avec une forte concentration de fonctionnaires à proximité, l’énergie mentale développée doit être dérisoire.

Meuldor regarde à nouveau du côté de l’arche donnant sur « l’Ailleurs ». Il voit, à une centaine de mètres, quelque chose qui ressemble à un humain. Il s’approche de l’autochtone pour en savoir plus, car c’est peut-être le jeune homme disparu en 1962. L’Etre est occupé à caresser le sol avec un long manche se terminant par une sorte de brosse. Meuldor : (à l’Etre) Où vous être le 12 avril 1962 ? L’Etre : Ça vas pas non ! Comment tu veux que je m’en souvienne ? Aller dégage, j’ai du taf moi !

Meuldor, les larmes aux yeux, tire les conclusions de ce contact avec celui qui avait dû être un jour le jeune homme disparu. Les hommes prisonniers ici ont perdu toute notion de politesse et en plus, ils ont subi un lavage de cerveau pour effacer toute leur mémoire. De plus, les extraterrestres les ont réduits à l’esclavage et soumis à des cadences infernales.

Terrorisé par cette découverte, Meuldor remonte dare-dare l’escalier de l’arche pour rejoindre le bon côté des choses. Il retrouve la fidèle Secouly qui, en bonne infirmière, est fort occupée à enseigner le bouche-à-bouche à un groupe de jeunes skateboarders. Avec difficulté, il la déventouse des lèvres de son élève et l’entraîne loin de la zone dangereuse.

Tout en marchant, il dicte à Secouly une demande officielle au gouvernement pour faire boucher l’arche afin d’empêcher d’autres humains d’être réduits en esclavage. D’autre part, il doit tenter de délivrer les fonctionnaires Français de leur asservissement extra-terrestre.

Mais cela fera l’objet d’un prochain dossier Y de Meuldor et Secouly.

cguizelin

Fait revenir tes amis Facebook avec apposition des mains sur son clavier, fera tomber tes bonbons dans le bon ordre dans Candy-Crush, soigne les réseaux à distance grâce à son pouvoir wi-fi, corrige les fôtes d'ortograf dans tes tweets par MP, attirera les likes sur tes statuts les plus pourris, fait disparaitre les spams de ta boîte à lettres avec des incantations électroniques, etc...

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x